Deviant Login Shop  Join deviantART for FREE Take the Tour
×

:iconpatricklemorse: More from PatrickleMorse


More from deviantART



Details

Submitted on
September 16, 2013
File Size
25.7 KB
Link
Thumb

Stats

Views
599
Favourites
8 (who?)
Comments
37
×
Tara Duncan, tome 9 : La reine noire : un résumé détaillé et sarcastique.

AVERTISSEMENT : Les textes entre guillemets et en italique sont extraits du livre et ont été écrits par Madame Sophie Audouin-Mamikonian (que j'appellerai à présent Madame S.A.M.). Ils ne m'appartiennent donc pas.

Chapitre 31 : Le sacrifice, ou comment s'attirer des ennuis alors qu'on passait juste dans le coin.
Le sous-titre de ce chapitre n'a rien à voir avec ce qui se passe. Mais on s'en fout parce que ARGHEL PLUS QUE DEUX pour un peu j'irai courir dans la rue à poil.

Sur cette introduction quelque peu excentrique, bonjour à tous, et soyez les bienvenus pour le chapitre 31 ! Précédemment, Manitou décidait que faire simple quand on pouvait faire compliqué, c'était pour les gens dotés d'un cerveau, on décrivait des gens dans les moindres détails et Tara et ses parents jouaient au squatch en apesanteur. Nous en étions restés à la réduction à néants des efforts de Manitou pour réincarner Tara, qui s'était soudainement faite invoquer par la Reine des Nouilles.

« Tara avait mal au cœur et la tête qui tournait. Elle sentait que son corps était mal en point. Mais, au moins, c'était son corps et, même s'il était malade, c'était un sentiment très réconfortant que de le récupérer, un peu comme lorsqu'on remet une bonne paire de chaussures confortables après avoir marché sur des stilettos de douze. »

Ahhh, j'adore ce genre de comparaison qui ne parle qu'à l'auteure une petite catégorie de personnes, alors que c'est censé nous aider à comprendre ce que Tara ressent. Comme la plupart des gens lisant ce livre ont aux alentours de quinze ans, je doute très fort que la plupart d'entre eux aient déjà marché avec des stilettos de douze, et ne peuvent qu'imaginer vaguement ce que ça fait. Quelque chose de plus universel aurait été mieux, comme par exemple « comme lorsqu'on enlevait enfin ses chaussures après une dure journée ». Je sais que c'est un détail, mais quand je lis ça je ne ressent pas ce qu'éprouve Tara, j'entends juste l'auteur nous dire « Hé au fait je porte des stilettos de douze et ça fait super mal aux pieds lol ». Et ça, je n'en ai cure.

L'être immonde, égoïste et lâche et la Reine Noire sont de nouveau dans l'espèce de maison imaginaire, qui se trouve dans une putain de plaine. Assez avec les plaines, bon sang ! Pourquoi pas une forêt, le maquis, un marécage, des montagnes, bref, AUTRE CHOSE ! La Reine sirote son thé pendant que Tara fait des considérations inutiles sur les couleurs de cheveux que pour cette fois je vous épargnerai, puis prend la parole.

« -Tu m'as coûté la moitié des âmes de la Couronne de Drekus, ronchonna-t-elle en allongeant ses longues jambes gainées de fer noir. »

Et rien qu'avec ça j'ai envie de m'arracher les ongles. Pourquoi est-ce qu'elle lui révèle constamment des informations qu'elle aurait tout intérêt à cacher ? Franchement, à ce point-là, c'est pathologique. Comme d'habitude, ce serait intéressant si c'était traité en tant que tel, mais non, c'est juste pour que les lecteurs sachent ce qui se passent et pour que la nouille ait l'air moins intelligente que la courgette.


« Je n'ai pas eu besoin de la détruire, heureusement, mais, à présent, il va falloir que je récupère les objets démoniaques que molytfckyivb a envoyés dans l'espace afin de réalimenter mon pouvoir (Est-ce que c'est une variante du syndrome de Tourette ? Au lieu de grossièretés, elle balance la vérité sans pouvoir s'en empêcher?) (elle pointa un doigt vers Tara), et toi, ma petite, tu vas m'y aider. »

Tara se demande bien comment diable son ennemie a réussi ce tour de force, car elle a quand même compris que la Reine Noire n'était pas une lumière.
Envoyez vos plaintes quant à la médiocrité de cette blague à riena@cirer.fr
La Reine Noire, incapable de dissimuler quoi que ce soit, lui avoue bien volontiers qu'elle a bénéficié de l'aide de Magister, et lui explique ce qu'elle attend de la blondasse.

« -Que tu sois mon alliée (Si on mentionne encore une fois le mot « deal », je me verrai contrainte d'éviscérer le premier chihuahua venu). Je ne suis pas allée te chercher au fin fond de l'univers pour que tu essaies encore de me détruire (Oui, je suis sûre que c'est toi qui décide ce genre de trucs). Si tu acceptes, je laisserai tes humbles sujets tranquilles. Je ne m'attaquerai qu'aux ennemis d'Omois. Une fois la planète conquise (Donc ce ne sera pas juste les ennemis d'Omois, vu que la plupart des pays sont alliés), si tu ne veux pas, je n'attaquerai pas non plus la terre. En revanche, si cela te convient, nous pourrions peut-être réfléchir à un plan pour nous débarrasser d'Archange et de ses légions. Ce petit démon sournois est un peut trop malin à mon goût...
Amusant. Les deux comptaient sur Tara pour se débarrasser de l'autre
(Personne ne fait rien tout seul, dans cet univers). Tara caressa un instant l'idée de les laisser s'entre-tuer, puis puis réalisa que ça prendrait trop de temps, sans compter que la Reine Noire comme Archange étaient sans doute assez rusés pour ne pas tomber dans ce genre de piège. »

Complimenter l'intelligence de la Reine Noire, c'est insulter celle de 90% de la population.

La Reine accepte également de rendre leur forme normale aux amis de Tara, mais l'avertit que si elle tente quoi que ce soit, elle le regrettera.
« Tara réprima un ricanement. Qu'est-ce qu'elle pensait pouvoir faire de pire que de la tuer ? »

*facepalm* Je ne sais pas, te torturer à t'en faire perdre la raison ? Torturer tes amis sous tes yeux ? Faire du mal à ta famille ? Tu sais, les trucs basiques quand on veut atteindre quelqu'un ?

Même la Reine Noire assure sur ce coup-là :
« -Je commencerai par tuer ton familier, fit-elle d'une voix détachée, presque indifférente, ensuite je tuerai ceux de tes amis et je les laisserai s'enfoncer dans la folie et le regret (Pourquoi regret ? C'est la Reine Noire qui sera responsable, pas eux ! Utilisez des mots qui correspondent à la situation, bon sang!). Puis, s'ils survivent, je les torturerai jusqu'à ce qu'ils appellent la mort de tous leurs vœux. »

Ah, voilà ! Bon, bien sûr, une menace vague aurait été plus inquiétante, une démonstration plus horrifiante, mais bon, elle remonte quand même un chouïa dans mon estime.

Tara demande à voir ses amis pour vérifier s'ils vont bien, Miss Nouille accepte et lui explique comment leur rendre leur apparence normale. Tout le monde obéit sans broncher, sauf Cal. Parce qu'il est le seul à résister au sort d'admiration que lui a jeté le Raine blablabla c'est un Gary-Stu et c'est le seul qui ait le droit de briller, vous connaissez la chanson.
Tout le monde redevient donc normal, sauf Cal, et tara décide de leur faire savoir qu'elle est là.

« -Salut ! C'est moi !
Comme un seul homme, ils la fixèrent, n'en croyant pas leurs oreilles. Robin fut le premier à réaliser.
-Tara ?
-Yep !
- Elle a réussi à te faire revenir, gronda Cal en serrant les poings. C'est terrible.
-Tu n'es pas content de me voir, Cal ? s'exclama Tara, blessée
(Oh mais merde à la fin ! C'est elle-même qui a dit qu'elle s'était laissée mourir pour affaiblir la Reine Noire, évidemment que ses amis ne seraient pas content de savoir qu'elle est revenue, ça veut dire que leur ennemie a récupéré de l'énergie ! Elle devrait le savoir!).
-Son corps était en train de mourir, votre corps, plutôt. Ta puissance lui faisait défaut, la mage démoniaque ne suffisait pas à l'entretenir. Nous sentions son influence sur nous diminuer petit à petit. Mais ça, avoir réussi à te faire revenir, non, je ne dirais pas que c'est une bonne nouvelle.
Ils ne t'aiment pas autant que tu le croyais
(Si seulement, Miss Nouille. Si seulement) !
Tara ne répondit pas. Elle cacha sa peine, même si elle sentait que la Reine Noire s'en repaissait comme un vautour. »


Bordel, même après que Cal lui ait expliqué pourquoi ils n'étaient pas contents qu'elle soit revenue, elle reste en mode « bouhouhou mes amis ne m'aiment pas. » Alors qu'ils ont tous hurlé de joie en voyant apparaître son fantôme dans la taverne.

« -La Reine Noire m'a proposé un marché. »

MAIS POURQUOI TOUT LE MONDE DISAIT DEAL AVANT SI MAINTENANT ON EMPLOIE MARCHÉ SANS PROBLÈME ?!
Et qu'on ne vienne surtout pas me parler de synonymes ! « Deal » est l'équivalent anglais de « marché », ou au pire une forme d'argot qui n'a rien à faire dans ce contexte.

Donc. Tara explique le marché qu'elle a passé avec la Reine. Mais elle n'a pas le temps d'aller bien loin, parce que Fabrice lui balance un tricroc que lui a passé Cal.



Et c'est profondément stupide ! Certes, ils ont retrouvé leur libre arbitre, mais la Reine, elle, a récupéré une grande partie de son pouvoir. Pourquoi l'attaquer maintenant ? Surtout qu'ils sont encore affaiblis par leur transformation forcée et qu'ils n'ont aucun plan.

Bien évidemment, la Reine Noire ne se laisse pas avoir et se protège.
« -Cela, fit la Reine Noire à voix haute d'une voix satisfaite, c'est exactement la raison pour laquelle je ne voulais leur rendre leur libre arbitre. »

… quoi ?

« -Cela, fit la Reine Noire à voix haute d'une voix satisfaite, c'est exactement la raison pour laquelle je ne voulais leur rendre leur libre arbitre. »

QUOI ?!

« -Cela, fit la Reine Noire à voix haute d'une voix satisfaite, c'est »

C'est pas possible

« -Cela, fit la Reine Noire à voix haute d'une voix satisfaite, c'est »

Vous vous foutez de ma gueule

Si j'avais mis une phrase pareille dans une rédaction en sixième, j'aurais pas eu la moyenne. « Cela c'est. »
« C'est » est une contraction de « cela est ». C'est comme dire « aujourd'aujourd'hui » ou « monter en haut » ou « sortir dehors ». Non, en fait c'est pire, parce que « cela c'est, ça sonne faux même si on ne sait pas pourquoi.
« à voix haute d'une voix satisfaite. » COMMENT. ON PEUT. OSER. PUBLIER UN LIVRE. AVEC CE GENRE D'HORREUR. Excusez-moi, mais vous avez pris un relecteur ? Qui parlait français ? Non parce que je suis désolée, mais ça, quand on écrit depuis plus d'une dizaine d'années, qu'on a toute une équipe d'édition et qu'on a déjà publié plus d'une quinzaine de livres, non. NON. NON NON NON. NON !!

En premier jet, ça passe, tout le monde fait des erreurs, mais on ne publie pas les premiers jets, JUSTEMENT PARCE QU'ILS SONT PLEINS D'ERREURS ! Je vais même pas condescendre à corriger cette phrase tellement elle est immonde, et j'espère que l'auteure tente de se pendre de honte chaque fois qu'elle la relit !

Biiiiieeeeeeen. Je suis quand même soulagée de constater que la répétition de merdes dans ce livre n'a pas anesthésié mes réactions.

Donc la Reine parle horriblement mal et se prépare à se défendre. Mais ses adversaires seront coriaces !
« Les cinq avaient l'habitude »

Oooookaaaaaayyyy, je vous laisse deux minutes je dois aller faire un truc qui me calmera les nerfs.

*En attendant le retour de PlM, partie pousser des gens d'une falaise, nous vous proposons ce petit interlude musical*


Hahahahahaaaaa, c'était trop bien, y en a même un qui m'a sorti le cri Wilheim! On en était où ?

« Les cinq (Les cinq quoi ? Pamplemousses, fauteuils, chevreaux ? « Le groupe d'amis » ou même « les cinq amis », c'était trop compliqué ?) avaient l'habitude de combattre ensemble et Sylver était probablement le plus grand guerrier d'AutreMonde. »

Le livre me ressort des perles pour la fin, c'est gentil à lui. Sylver, le plus grand guerrier d'AutreMonde.
Comme diraient nos amis anglophones, I beg to differ.

Comme souvent, je vais comparer avec une autre œuvre. Et pour une fois, ce sera avec une œuvre que je n'aime pas des masses, à savoir la saga des Ewilan. Dans cette saga, il y a un personnage, Edwin, qui est le plus grand guerrier de son univers, à un point ou ça en devient ridicule. Mais. Il a quand même des justifications. D'une, il a la quarantaine. Il est assez vieux pour avoir de l'expérience, mais pas au point que son corps lui fasse défaut. ET dans son univers, les gens ont une longévité tout à fait normale. Il est commandant d'une armée, et a participé à de nombreuses batailles. Il a en outre été élevé dans un environnement très sauvage, ou tout le monde apprend à manier l'épée et utilise se savoir très régulièrement.
Prenons, par contre, le cas de Sylver. Sylver n'a que vingt ans, ce qui dans un monde où les deux tiers de la population vivent facilement au-delà de deux siècles et restent jeunes et fort très longtemps, est ridicule. Il a bien été élevé par des parents guerriers, mais rien n'indique qu'il a eu à mettre en application ses connaissances des armes au cours de sa vie, et lors d'un combat avec Selenba, il s'est fait descendre en un coup parce qu'il s'est incliné devant elle. Proclamer qu'il est le meilleur guerrier d'AutreMonde alors qu'il y a des gens qui ont travaillé le maniement des armes pendant des siècles, c'est proprement insultant.

Donc j'invite cordialement le plus grand guerrier d'AutreMonde à s'asseoir sur son épée, et pas de la manière gentille.

Donc, tout le monde s'attaque à la Reine. Retranscrire de l'action par écrit, ce n'est pas facile, surtout quand il y a sept personnes qui se battent en même temps. Il faut être suffisamment explicite pour que le lecteur comprenne bien ce qui se passe, mais faire attention à ne pas le noyer sus les détails au risque de briser totalement le rythme.

« Fafnir et lui, Robin et Cal attaquèrent devant, tandis que la Bête et le loup-garou (Il a un nom, merci beaucoup) attaquaient par-derrière, afin de trancher les jarrets de leur proie et ainsi l'immobiliser. L'arc de Llillandril, heureux de retrouver son propriétaire après avoir été coupé de son contact pendant des jours, se matérialisa et Robin décocha flèche sur flèche. »

Donc, pas comme ça.

« Les flèches de Robin rebondirent et l'arc de Llillandril, comprenant qu'il ne passerait pas ses défenses, se transforma en une magnifique épée de Keltril, le métal argenté le plus solide de l'univers. »

Ni comme ça.

On s'en fout de savoir que l'arc est pas content d'avoir perdu le contact avec Robin, on s'en fout que le Keltril soit super-résistant. Là, on est en pleine bagarre, et ce n'est pas ça qui compte. En plus c'est chouette, dit comme ça on a l'impression que Robin ne fait rien, qu'il n'est que l'instrument de son arc (possédé par une femme) et pas l'inverse. Je fais un peu ma théoricienne du complot, mais bon, c'est énervant de voir que même pour le combat, qui est son point fort, il se fait éclipser.

Et le Keltril est le métal argenté le plus solide de l'univers, mais qu'en est-il du métal doré, hmmm ? Ou même le métal cuivré ?

C'est la bataille générale, et nos héros se prennent une sacrée pâtée. Elle éventre Moineau, fracasse le crâne de Fabrice, écrase le visage de Robin et l'envoie s'écraser contre un mur, et envoie violemment Fafnir contre Sylver, leur faisant perdre connaissance. Ne reste plus que Cal.

« Il regarda autour de lui. Ses amis avaient été défaits si facilement. Tara avait du vouloir lutter pour prendre le contrôle, mais la Reine avait été rusée (Pfffrt).
Elle ne les avait pas tués. Elle les avait tous épargnés. Ils étaient en mauvais état, mais c'était tout. »


Comment ça, « c'était tout » ?! Il y en a une qui s'est pris une épée dans le bide, un autre qui a eu le crâne fracassé... C'est grave ! D'ailleurs ils pourraient très bien être morts. Et en quoi le ait que la Reine les blesse grièvement mais ne les tue pas empêche Tara de reprendre le contrôle ?

« Il eut un sourire si triste qu'à l'intérieur de la Reine, Tara en frémit. Puis il prononça une phrase qui frappa Tara (Gnihiiiinn « la jeune fille » bordeeeeel) au plus profond d'elle-même :
-C'est pour toi, Tara, uniquement pour toi. Je t'aime. »


Hhiiiiihihihihi pourquoi y a des marques de dents sur mon bureau ?

« Et avant que la Reine Noire n'ait pu l'en empêcher, il s'empala sur la longue lame noire. »

Je refuse de croire qu'elle ne l'a pas fait exprès.

« Droit dans le cœur.
-Non ! hurla la Reine en dégageant son épée, mais trop tard.
-Nooooon ! Hurla
(Je vois qu'elle n'a toujours pas acheté son dictionnaire des synonymes) Tara en voyant le corps ensanglanté glisser à terre, sans vie. »

Eh ben quoi ? Elles peuvent très bien le soigner magiquement, non ? Après tout, Tara et Cal sont bien restés morts quelques minutes dans le tome deux et ont été ranimés par maître Chem sans que ça pose problème. Et d'ailleurs, plus tôt dans l'histoire, Tara comptait bien tuer Cal puis le ressusciter pour le sauver des t'sils. Donc franchement, je ne vois pas où est le problème ici. Pourquoi elles n'essaient pas de le soigner ?

« Avant que la Reine Noire n'ait le temps de réagir, Tara, comme une feu furieux, comme une foudre vengeresse (Seigneur, ces comparaisons), détruisit d'une seule pensée la maison et transforma l'intérieur de leur esprit en une plaine (AAAAAAAAARGH!) infinie et glaciale où elle se tenait, vêtue de son armure dorée, une longue épée d'argent, exactement comme celle de Robin (IDENTIQUE À CELLE DE ROBIN), à la main. »

Donc. La Reine qui plante son épée dans le ventre de Moineau, ça ne la fait pas réagir, mais Cal qui se transperce tout seul avec l'arme de la Reine, ça lui fait péter un câble ? Charmant. Comme quoi, il faut faire chanter les hormones de notre héroïne si on veut espérer compter pour elle. Non, les amis ne comptent pas autant que les gens qu'on veut baiser, et puis franchement, eux ils ne sont pas morts, alors pouêt, hein.

C'est incroyable quand même. L'auteure ne rate pas une occasion de faire passer Tara pour une connasse. Si Tara reprend aussi facilement le contrôle, c'est qu'elle aurait pu le faire bien avant. Mais apparemment, voir ses amis se faire horriblement blesser n'était pas une motivation suffisante.

Donc, Tara et la Reine s'affrontent en esprit. Vont-elles faire appel à leurs pouvoir d'imagination ? Modifier l'environnement à leur guise pour vaincre ? Terrifier l'autre avec d'horribles images sorties des méandres les plus obscurs de leur âme ?

Non. Elles se battent à l'épée.

Merci, madame l'auteure-louée-pour-son-imagination-débordante.

Allez, encore une comparaison ! Dans le jeu vidéo Prince of Persia – Les deux Royaumes, le héros est possédé par une entité née de ses désirs les plus sombres. Au début, elle l'aide, et semble inoffensive quoique sinistre. Mais plus tard, cet entité, surnommée le Prince Noir, va tenter de prendre totalement le contrôle, et le héros ne réussira à avoir le dessus qu'après avoir réalisé ses erreur et juré de redresser ses torts. Mais le Prince Noir est toujours là, et tout ce se fini en un affrontement au cœur de leur esprit. Mais ce n'est pas réellement un affrontement. Le héros ne fait que poursuivre son double dans les méandres d'une architecture étrange, changeant constamment, où la réalité n'a plus aucun sens et où surgissent régulièrement des images sorties tout droit de son passé.

On dit que les jeux vidéos ne brillent pas par leur subtilité, mais moi je trouve ça sacrément plus recherché qu'une bête bataille à l'épée dans une plaine vide.

Bref, Tara bat évidemment la Reine Noire, grâce au pouvoir de l'amitié !

« Elle percevait que Tara était mue par quelque chose qu'elle ne possédait pas. Par l'amour. Cet amour que la Reine Noire avait tenté, en vain, de recréer en obligeant les gens à l'adorer.
Son amour pour ses amis
(Qu'elle a laissé se faire tabasser sans lever le petit doigt). Son amour pour Cal dont elle ne s'était pas rendue compte. Ou du moins trop tard. Cet amour qu'il lui rendait et qui l'avait fait se sacrifier, comme tara s'était sacrifiée pour lui. »

… Hein ? Quand ça ? Vous voulez dire quand elle s'est laissée crever (d'ailleurs c'est de famille de laisser tout le monde en plan pour aller s'éclater chez les morts) soi-disant pour soustraire son pouvoir à celui de la Reine ? Elle l'aurait fait juste pour Cal ? Son empire, ses amis, sa famille, non ? Ça compte pour du beurre ?

La vache. Je pensais pas qu'on pourrait le rendre plus détestable, mais si en fait.

« Pour eux. (Tu veux pas qu'on t'appelle Jésus, tant que tu y es?)
Et ce fut cet amour fou, prodigieux, lumineux qui perdit la Reine Noire »


Mais assez ! Pitié ! Stop ! Arrêtez de la déifier comme ça, arrêtez de la couvrir de louanges qu'elle ne mérite pas ! C'est un personnage ! La représentation fictive d'un être humain ! Personne n'a envie de suivre les aventures d'une déesse que tout le monde aime et à qui tout réussit sans effort de sa part !

Breeeeeehehehehehehef. Tara égorge la Reine Noire, détruit la couronne et soigne tous ses amis. Sauf Cal. Parce que pour qu'il y ait de la tension, il faut que les blessures au cœur soit irréversibles maintenant.

« -Il s'est sacrifié, Tara, finit par dire Moineau (Comment elle le sait ? Elle était inconsciente à ce moment-là), la voix brisée par le chagrin. Il savait que c'était le seul moyen. La seule chose qui allait te donner la force de combattre. »

Vraiment ? Dit comme ça, vous n'avez pas réalisé à quel point Tara allait sembler égoïste ? De toute façon, pour moi, Moineau n'est pas triste parce que Cal est mort, mais parce que la personne qu'elle aime l'ignore totalement au profit d'une autre et est tellement tournée vers elle-même qu'elle ne réagit même pas quand ses « amis » sont en danger de mort.

Tara balbutie de manière incohérente que Cal a refusé de reprendre son apparence normale, etRobin réagit au quart de tour.
« -Quoi ? Répète ce que tu viens de dire, Tara.
-Qu'il a attaqué la R...
-Non, tu as dit qu'il était resté sous sa forme démoniaque ! Bon sang ! Envoie un Reparus, vite !
(Car oui, si vous vous rappelez bien, la Reine a déplacé son cœur pour se protéger, et elle a dit qu'elle en avait fait de même avec les amis de Tara. Mais il n'empêche qu'elle aurait du au moins essayer de le soigner, au lieu de partir du principe que non, bouhouhou il est mort. Comme quand tout le monde tombait et qu'elle décidait que non, son pégase n'arriverait pas à les rattraper et n'essayait même pas)
-Ça ne sert à rien, renifla Tara
(PUTAIN MAIS TU FAIS CHIER ! Essaie au moins!), j'ai vu l'épée s'enfoncer dans son cœur. J'ai mis trop de temps à vaincre la Reine Noire (EH BEN T'AURAIS PU LUI LAISSER LE TEMPS DE LE SOIGNER GNROGNASSE), il est mort !
-Par mes ancêtres, hurla Robin, vas-tu m'obéir pour une fois, bougre de tête de mule ! Envoie un Reparus, le plus puissant que tu puisses faire ! Et tant pis si tu guéris tout le palais en même temps, vas-y ! »


Robin.

Robin je t'aime épouse-moi.

D'ailleurs, si le cœur de Cal est intact et que Tara le pense mort, ça veut dire qu'elle ne prend même pas la peine de vérifier s'il respire encore.

Connasse.

D'ailleurs pourquoi personne d'autre essaie de lancer un Reparus ? Pourquoi tu ne le fais pas, Robin ?

Cal est guéri, tout le monde est content, il explique pourquoi il n'est pas mort, et où se trouve son cœur.

« -Planqué contre la colonne vertébrale, bien plus bas, entouré d'une plaque d'os qui le protège. »

Il y a plusieurs problèmes avec ça.
Un, si le cœur est les poumons sont proches, c'est pas pour des prunes. C'est pour faciliter la distribution en oxygène. Déplacer le cœur impliquerait trouver un moyen de réarranger la circulation sanguine, ou déplacer les poumons aussi, mais à part les fesses, y a pas beaucoup d'endroit où on peut les mettre.
Deux, placer le cœur plus bas, au niveau du bassin, et 'entourer d'une plaque d'os risque de gêner fortement les mouvements, vu que c'est une zone beaucoup plus mobile que la poitrine.
Trois, je ne suis pas experte, mais est-ce qu'une plaque d'os ne risque pas de gêner les mouvements du cœur, ou d'appuyer sur les artères, et donc de gêner la circulation ?

Enfin bref, Tout le monde se réjouit, dit que la Reine est horrible, mais cette joie est de courte durée, car il s'avère que les âmes de la couronne détruite par tara sont bel et bien allées dans les limbes !


… Ce que le Juge leur avait déjà dit, donc on s'en fout.






Mais dis, Tara, pourquoi tu n'as pas attaqué la Reine Noire quand on a été blessés ?
-C'est parce que vous n'étiez par morts !
-Et comment tu le savais ?
-Euh...
-En plus, les gens meurent quand on leur plante une épée dans le ventre, en général.
-Euh... Ohhh, mon temps ici est écoulé, le Juge m'appelle je dois repartir chez les mooooorts !
-D'ailleurs pourquoi le fait que Cal soit mort était si grave ? Tu as bien vu que le monde des morts était merveilleux, et comme le Juge t'as renvoyée ici temporairement, tu l'aurais vite retrouvé...
-Je me sens partir je n'entends plus rien tarlalalaaaaa!
On y est presque, on y est preeeeeesque ! Ce chapitre a été écrit avec les pieds. Pour ceux qui se balandent au pieds des falaises, regardez en l'air.

L'interlude musical pour ceux qui seraient intéressés : www.youtube.com/watch?v=AMlJeL…

Fautes balises blerf.
Add a Comment:
 
:iconmargot-bla-bla:
Margot-Bla-Bla Featured By Owner Sep 26, 2013
NNNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! 
NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON NON NON NON ! 
J'l'ais finit et dire qu'il faut attendre 1 an pour la suite putaiiiiiiiiiiiiiiin ! 
Trop injuste.
....
....
....
T'y a crus ? En fait, j'l'ais pas finit, me reste 15 pages, mais je t'assures que j'ai pas envie de les lires.
Surtout que.
Surtout que.
J'ai sauté trois pages, d'un combat mortellement ennuyeux où il y avait en plus le personnage-qui-a-disparut. 
Et là.
LA.
Je tombe sur "Slurk, elle avait pas disparut, elle ? s'écria Fabrice.
Car devant eux se tenait la reine des nouilles" (ouais, je reprends tout tes surnoms. Et alors ? Ca te pose un problème d'abords ? hein ? HEIN HEIN ? 'ttention, j'suis picarde, moi !) (euh.)
MAIS HEUREUSEMENT ! C'est un déguisement.
Et je trouve ça pire parce que tout le monde est là, genre "AAAAAAH TROP PEUR TROP PEUR MERDE J'AI PISSE DANS MON PANTALON ET C'EST PAS MA FAUTE C'EST VASH QUI A TOUT FAIS !"
(j't'ais dis que Vash était l'ex rois des démons ? J'trouve ça ridicule.) 
Reply
:iconpatricklemorse:
PatrickleMorse Featured By Owner Sep 26, 2013  Student Digital Artist
XD Tu m'as fait peur !

Celui-qui-est-parti est là ? IL SE BAT ?? Laisse-moi deviner, il fait exploser quelque chose ?

Oh non.
Non.
Non non non noooooon pourquoi elle l'a fait revenir ? Le coup du déguisement... Fais-moi rêver, c'est qui dans le déguisement ?

Oui, j'ai lu ça... La blague avec "Oh la vache."

Je voulais m'arracher les yeux.
Reply
:iconmargot-bla-bla:
Margot-Bla-Bla Featured By Owner Sep 26, 2013
Gnéhéhéhé. Non, en fait, je suis descendu de mon étage, et alors que je préparais une representation devant mes parents pour le foutre a la poubelle, il a glisser et il est tombé sur plusieurs marches. Avec n'importe quel autre bouquin, j'aurais chialer même si il a pas eut grand chose, celui-ci... Limite je regrettais qu'il ait pas plus. 

Noooon il se bat pas vraiment, il ramène une tentacule ou je sais pas quoi, comme j'ai pas lut le passage d'avant j'sais pas, et pis je sais pas ce qu'il se passe.

Et y'a un moment avec un être mi démon mi humain, où il s'est tapé la discute en étant censé se connaitre, je n'ais absolument rien compris. On nous parle de quelqu'un qui a sauvé Tarta d'une montagne rouge... Pffffrrrr.

(oui, je fais durer le suspens xD)

C'est Tara. Pärce qu'elle invoque le sparidam. Du coup, pendant plusieurs pages, on la voit faire exprés d'être la reine noir, et... PFFFRRRRR puissance 1000. Non, 100000, même. N'importe quoi. Sérieux. 

J'achéterais pas le prochain. Je le lirais peut-être au CDI s'ils l'achètent (mais ça m'étonnerais, ils n'en sont qu'au 4.) 
Bref. C'est l'horreur. Ne le lis pas. 
Reply
:iconpatricklemorse:
PatrickleMorse Featured By Owner Sep 29, 2013  Student Digital Artist
... un tentacule... je... je ne suis pas sûre que j'ai envie de lire ça... au fait, Heagle 5, elle est toujours là ?

Ah siii, je me rappelle vaguement, c'était dans le tome 3. Un personnage tout à fait fascinant, j'en suis sûre. (Tarta XD)

NOOOON MAIS MERDE QUOI c'est nuuuul !

Franchement, ça donne pas envie. Ni ce que j'ai lu, ni ce que tu m'as dit.
Reply
:iconmargot-bla-bla:
Margot-Bla-Bla Featured By Owner Sep 20, 2013
Tiens, un petit cadeau pour toi, tiré du bouquin : 

*se racle la gorge* 

"Chapitre 6 : Mourmur
OU comment ne pas du tout maîtriser les trucs qu'on invente, mais qu'un dieu des miracles veilles sur vous pour transformer vos catastrophes en réussites."

Voilu-voilou ! Je me suis dis que c'était *ahem* marrant. J'ai faillit m'étouffer, même si je parviens pas à analyser pourquoi. 
Reply
:iconpatricklemorse:
PatrickleMorse Featured By Owner Sep 20, 2013  Student Digital Artist
Ouiii, je l'ai vu, j'ai failli m'étrangler d'ailleurs !

Eh, tu me résumeras le livre quand tu l'auras fini ? Il me reste un chouïa de curiosité pour tout ce bordel XD
Reply
:iconmargot-bla-bla:
Margot-Bla-Bla Featured By Owner Sep 21, 2013
Ouais, je te le résumerais. Si j'y arrive... 
Pour l'instant, j'suis a la page 150 et j'ai hurler, crier, tout ce que tu veux pas mal de fois. Et en 150 pages, on a pas encore vue, ni Robin, ni Fabrice, ni Fafnir, ni Moineau. Par contre, Cal, un peu, Tara, j'en parle même pas, Lisbeth et Various m’énerve et la, dans le passage que je lis, on voit pour la première fois Xandiar, et Tara l'envoie carrément chier. J'aime (haha) ce livre. Ah ! et ma phrase en cours:  
"La changeline avait vêtu Tara d'une robe fendu sur le côté, au cas où elle devrait courire, et chaussé ses pieds de talon suffisament grand pour qu'elle ne lève pas les yeux pour regarder le demons".
J'ai pas recopier mot pour mots, mais le principal est là... Je penses qu'on voit tous le problème. Sauf S.A.M, comme le dis une de mes amies. 
Reply
:iconpatricklemorse:
PatrickleMorse Featured By Owner Sep 21, 2013  Student Digital Artist
Yess !

Mon dieu, voilà qui a l'air bien parti... J'ai discuté avec un ami qui a la théorie comme quoi les livres ont commencé à douiller à partir du 6 parce que XO est un éditeur beaucoup plus coulant et qu'il la laisse faire tout ce qu'elle veut au lieu de mettre le holà.
Lisbeth et Various. Je suis tombée sur le passage "han mais il ronfle !"

C'est horrible. Encore du costume porn. Plus ça va et plus j'ai envie de le lire, mais j'attendrai patiamment qu'il pope dans une bibli ou qu'une bonne âme me prête un exemplaire...
Reply
:iconmargot-bla-bla:
Margot-Bla-Bla Featured By Owner Sep 22, 2013
C'est clairement ça... Une fois, une de mes amies, dans un XO, à trouvé un "Malgré que". Et moi, hier, dans TD, j'ai péter un cable parce qu'au milieu d'un paragraphe, il y avait une parenthèse. Toute seule. Sans aucune autre. Et puis déjà, dans un roman, tu ne devrais pas mettre de parenthèse. Ma prof de français dis que ce qui est entre parenthèse, c'est ce qui n'est pas avoué. 
Ouais, celui-ci m'a particulièrement fait rire. Ridicule. Et les hors sujet, ça y va. Honnêtement, je penses que, pour l'instant, c'est le pire de tous... Si un jour tu as l'occasion, lit le chapitre 12. C'est sur Robin et Tara. C'est formidable. (haha.)

Encore un costume porn, exactement. Pis avec des talons, elle peut pas courir. Pis Magister couche avec Selenda. QUOI ? 
Oui, si tu n'as pas vingt euros a faire passer par la fenêtre, (ce qui n'était pas mon cas, tient, pourquoi j'l'ais acheté, bordel de dieu ?) ne l'achète pas. Parce que là, c'est le livre que j'ai faillit balancer. 
Reply
:iconpatricklemorse:
PatrickleMorse Featured By Owner Sep 22, 2013  Student Digital Artist
Je viens de lire une édition récente de Frankenstein et j'en ai trouvé DEUX >_<
Je viens d'aller sur le forum, et pour le moment, il n'y a que des louanges ;-; ça me fait plaisir de lire ton opinion !

Je crois que j'ai du le feuilleter... C'est pas Robin qui annonce à Tara qu'il était tombé amoureux d'elle en tant qu"héritière et que finalement non, pour enfin lui dire qu'il va quand même continuer à tenter de la séduire même si elle sort avec un autre ?

Ouiiii, ça aussi je l'ai lu (ne vas pas croire que j'ai passé deux heures à la fnac à tout lire, il se trouve que je suis tombée juste sur les bons passages, apparemment XD)
Reply
Add a Comment: